Comment savoir si mon chat est malade ?

Savoir si mon chat est malade
Vous savez quand votre chat est malade ? Afin de ne pas s’inquiéter à chaque fois, voici quelques astuces pour savoir si votre chat est malade. 

Vous savez quand votre chat est malade ? Pour mon cas, je suis très protectrice et quand ma petite boule de poils ne se comporte pas comme d’habitude, je peux stresser rapidement.  Afin de ne pas s’inquiéter à chaque fois, voici quelques astuces pour savoir si votre chat est malade. 

Un chat malade change de comportement 

Quand un chat est malade, il est essentiel d’agir rapidement. Chaque seconde compte, car plus il est traité à l’avance, plus les chances de guérison sont élevées. Vous savez que nous ne disposons que de 24 h pour agir en cas d’AVC ? De ce fait, je vous conseille de bien observer votre animal de compagnie au quotidien. D’ailleurs, un des moyens les plus fiables pour savoir si son chat est malade est le changement de comportement. 

Pour être plus concrète : La dernière fois, j’avais remarqué que mon chat n’était pas venu me rejoindre dans la cuisine alors que je lui servais son repas. Personnellement, mon chat est un goinfre. Je suis même venue la chercher, mais elle n’a pas bougé en voyant sa nourriture préférée.  Alerte numéro 1. 

Outre la baisse d’appétit, mon chat vient me réveiller chaque jour. C’est un moment que j’adore particulièrement, parce que son ronronnement me fait sortir de mon lit doucement. L’autre jour, il s’est mis à grogner. Seconde alerte ! Il était temps d’aller chez le vétérinaire. Et en effet, elle avait un petit souci de santé. 

Ainsi, si votre animal de compagnie change de comportement, il est conseillé de l’emmener directement chez le vétérinaire. Remarquez ce petit joueur qui commence à s’isoler ou ce fou du câlin qui vous repousse. 

Un changement de température à noter

Le comportement n’est pas le seul indicateur sur lequel se baser pour savoir si son chat est malade. 

Quand vous avez un chat, vous remarquez chaque détail comme sa température. D’ailleurs, vous savez qu’un chat adulte doit normalement avoir une température allant de 38 à 39 °. Si vous sentez que votre chat est plus chaud ou froid que d’habitude, méfiez-vous. 

Votre chat change d’apparence 

Voici également quelques symptômes que j’ai pu constater dernièrement :

  • les poils secs ou encore un pelage emmêlé ;
  • la perte anormale de poils ;
  • l’absence d’auto-toilettage ;
  • la toux ou le nez qui ne cesse de couler ;
  • les vomissements et la diarrhée ;
  • les yeux rouges.

Si votre chat présente l’un de ces signes, alors n’hésitez pas à l’emmener chez le vétérinaire pour faire un rapide contrôle de son état. Ce sont normalement des signes qu’on peut remarquer relativement rapidement, mais vous pouvez prendre pour routine de checker plusieurs fois par semaine si votre chat ne présente pas un des symptômes ci-dessus. Vous serez toujours plus serein.e 🙂

Chat malade : une respiration plus difficile

On peut remarquer un chat malade par sa respiration. Si votre chat est en léger surpoids il est possible qu’il se mette à ronfler : Pas d’inquiétude à avoir, c’est juste un problème de poids. 

Par contre, d’autres maladies plus graves peuvent guetter votre chat, et notamment le coryza. 

Le coryza est une maladie causée par 3 virus : Le Réovirus, le Calicivirus et l’Herpès Virus Félin (HVF). Elle peut rapidement atteindre le système respiratoire de votre chat et se manifeste majoritairement chez des chats stressés, des chats avec un système immunitaire faible ou encore des chats vivant en communauté. On le détecte avec des pertes d’appétit, des éternuements, des écoulements oculaires ou nasaux, de la toux ou encore des plaques rouges dans la bouche. 

Le plus souvent, le coryza guérit de manière naturelle, mais si votre chat présente des symptômes inquiétants, si vous le sentez affaibli alors c’est un aller direct chez le vétérinaire. 

Sachez qu’il est tout à fait possible de vacciner votre chat contre le coryza, dès ses 9 semaines, avec un rappel tous les ans. 

Il  existe de nombreuses pathologies respiratoires à connaître comme la pneumonie, la laryngite ou l’asthme. Je vous conseille d’aller directement chez le vétérinaire pour éviter les complications. 

Last check : les yeux, l’urine et des selles 

Un des moyens le plus facile de savoir si son chat est malade est de passer la tête dans la litière. Tout semble aller ? Top. Mais la moindre diarrhée ou perte de sang doit vous alerter : C’est vétérinaire dans la journée. Même chose si la litière n’a pas été touchée : Il y a un problème quelque part. 

Enfin, la vérification de la couleur des muqueuses sur ses yeux est aussi un signe à ne pas ignorer. Avant tout, ils ne doivent en aucun cas couler. Votre boule de poils ne doit pas également avoir des croûtes ou même des saletés à leur commissure. Ce sont des indicateurs essentiels à prendre en compte. Pourquoi pas un petit check matin, midi et soir ? Mieux votre chat se porte, plus vous êtes sereine à la maison et au bureau. ☺ 

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
Email
2 Commentaires
Tout afficher Most Helpful Highest Rating Lowest Rating Ajouter votre avis

Laisser un commentaire

Sommaire

Les plus populaires

Categories

Le Guide du Chat
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0